Expéditions André Claude Hubert
  Boires et déboires des expéditions
Connection
Pseudo: Pass:  

  Articles archivs  Sujets
Toute l'actualit du site
geo position

Sommaire
Interne
Communauté
Vendredi 30 mars 2007  
Proposé par andre le mercredi 25 avril 2007

Actualités

pointe Goyeau aux Récifs Kamuwasauhkau ( 35.6 Km )

A nouveau superbe beau temps ce matin; c’est encore plus impressionnant avec la neige fraîche qui est tombée pendant la nuit.
Séance de photos pour tout le monde!

Nous sommes déjà bien rôdés, ce qui facilite les opérations de démontage et de chargement qui se font plus rapidement.


La cheville de Dirk est devenue bleue, signe de lésions ligamentaires probables; il faut lui remettre un bandage immobilisant.

Le départ se passe bien.
Sam ne lâche pas la pression et en plus il ne distingue pas la différence entre le « Ha » et le « Gi », deux termes employés pour indiquer aux chiens la direction à prendre: droite ou gauche (pas de politique sur la banquise!).

Nous nous dirigeons vers les récifs Kamuwasauhkau.
Le silence autour de nous est très impressionnant: aucun bruit à part les petits pas de nos chiens au travail. Aujourd’hui la banquise est bonne donc favorable à une bonne progression; par endroit elle dessine comme des énormes sculptures modernes sorties de nulle part. Il s’agit des crevasses qui se soulèvent sous l’effet des marées et des courants.( Chateaux de glace ) 

Soudain David nous montre une masse noire au loin, difficile à distinguer; ça bouge! C’est un phoque. Notre caravane modifie sa trajectoire pour essayer de s’en approcher, mais rapidement il disparaît, effrayé par les aboiements des chiens qui ne manquent pas de renifler allègrement le trou où il s’est engouffré.

A notre arrivée sur l’île nous aurons parcourus environ 35kms.La recherche d’une bonne place pour le campement s’avère plus difficile que les soirs précédents car ici la neige est profonde. Finalement nous trouvons un bel endroit mais il va falloir damer pour obtenir un plancher plus ou moins plat pour nos tentes. Ah oui ! Il faut que ce soit plat sinon Claude n’est pas content avec des bosses sous son sac de couchage!

Il fait tellement beau et doux ce soir que nous décidons de ne pas installer la tente cuisine, nous allons manger autour du feu. Nos deux guides vont ainsi pour la première fois, utiliser leur propre petite tente.

Du fait de la hauteur de neige il est impossible de faire le feu près du campement; nous découvrons une petite clairière juste à côté, qui sera parfaite. André peut se mettre au travail, comme les autres soirs il arpente les alentours, hache et scie à l’épaule, à la recherche de bois mort; rien ne lui résiste même pas des troncs de 30cm de diamètre!

Puis c’est au tour de l’autre artiste d’entrer en scène: David le cuisinier! En l’observant nous constatons qu’il n’a vraiment rien à envier d’un cuistot dans son restaurant; il est tellement bien équipé! Rien que le réchaud qu’il utilise est un modèle du genre; très efficace, il fonctionne à la naphtaline car le butane gèle trop facilement à ces températures. L’inconvénient c’est qu’il faut la transporter cette naphtaline; Hubert en sait quelque chose! C’est lui qui stocke la lampe réchaud dans son traîneau. Malheureusement hier en chutant celle ci a dégouliné sur la viande des chiens que nous transportons chacun; il a fallu jeter quelques morceaux trop imbibés, heureusement nous avons de la réserve.


Le menu de ce soir:

- soupe comme d’habitude;
- croque monsieur;
- côtelettes de porc grillées sur le feu, sauce chasseur et purée;
- éclairs au chocolat.


Après le repas, veillée autour du feu où David nous apprend la technique du séchage des bottes qui sont rendues humides par la transpiration; très mauvais pour le froid! Il faut sécher et chauffer ses chaussettes sur le feu en les gardant aux pieds! Puis on met les bottes; au bout d’un moment les chaussettes s’imbibent et les pieds sont ressortis et mis à sécher à nouveau au-dessus du feu, et ainsi de suite. C’est simple et ça marche! Ce soir la cheville de Dirk va mieux mais il va encore prendre des anti-inflammatoires au coucher.      

Vendredi 30 mars 2007

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !



Options

Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)

Vote article
Score estimé: 0
Vote(s): 0

Prenez une seconde pour voter pour cet article
Excellent
Très bien
Bien
Moyen
Mauvais

Liens connexes
L'article le plus lu à propos de Actualités
Les 5 derniers articles
lien recommandation

Recommander cet article:

Tous les logos et les marques présentes sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Des détails sur les copyrights et les modules installés peuvent être trouvés Ici.

Vous pouvez syndiquer le contenu de ce site : Flux-RSS/RDF.

Site propulsé par pragmaMx 2.1.


Page générée en 0.1003 secondes, avec 10 requêtes SQL