Expéditions André Claude Hubert
  Boires et déboires des expéditions
Connection
Pseudo: Pass:  

  Articles archivs  Sujets
Toute l'actualit du site
geo position

Sommaire
Interne
Communauté
Mercredi 28 mars 2007  
Proposé par andre le vendredi 27 avril 2007

Actualités

Waskaganish ( rivière Ruppert ) à rivière Pontax ( 34,8 Km ) :

Malgré le vent qui a pas mal secoué la tente durant la nuit, nous avons tous bien dormis.

Il fait un temps magnifique! Le soleil éclatant fait un tel contraste avec hier que nous ne prêtons même pas attention au froid qu’il fait.

Après un solide petit déjeuner David décide d’aller examiner l’état de la glace à l’aide du bâton de ski qu’il avait emmené à cet usage. Nous sommes ravis de le suivre à pied sur la banquise pour constater que tout est bien gelé: moins de flaques d’eau et  de crevasses.

Enfin nous allons pouvoir évoluer sur la Baie James et non sur les berges, pour nous diriger vers Eastmain.....


Le départ se passe bien, sans chutes, même si Sam tire encore très fort, mais Dirk parti le premier, a du mal avec ses chiens : ils ne vont pas là où il veut ! Après quelques hurlements tout rentre dans l’ordre. Ce matin là nous en prenons plein les yeux : tout ce blanc à perte de vue, extraordinaire! Après cette belle matinée Dirk nous dirige à nouveau vers la berge pour la pause de midi. Malheureusement Claude a fini par casser ses freins à force d’essayer de  retenir ses  « monstres » ! Dirk va réparer ça facilement avec ses outils efficaces.
Le repas est tiré du sac : sandwichs préparés le matin et soupe de légumes ; cette soupe qui a beau être instantanée va faire la joie de nos lunchs quotidiens. Pendant le repas David a remarqué un petit lemming qui passait par là ; aussitôt il se précipite pour l’attraper et nous donner quelques explications avant de le relâcher. Le pause terminée nous voilà repartis pour un après-midi qui va s’avérer être plein de rebondissements.

Dirk toujours en tête, rencontre rapidement des difficultés avec une banquise  fragile recouverte d’eau. Claude qui le suit s’arrête inquiet: les chiens de Dirk, probablement apeurés par l’eau, vont dans tous les sens et n’écoutent pas ; à plusieurs reprises il est obligé de soulever le traîneau enfoncé dans la glace molle ce qui le fait lui-même s’enfoncer dans l’eau jusqu’aux cuisses. Après s’être enfin extirpé de ce « bourbier » il réussi à réorienter les chiens mais malheureusement il va glisser et chuter violemment; Claude qui observe la scène, sait déjà que c’est grave parce que Dirk ne se relève pas tout de suite et lorsqu’il est enfin debout il boite terriblement. Impossible de communiquer et de savoir ce qu’il se passe, il est trop loin et n’entend pas! Finalement Dirk reprend sa position sur le traîneau et nous repartons.  
Pour éviter ce chaos nous circulons à nouveau à proximité des berges de la baie; au moment de traverser la rivière Pontax  David qui avait repris la tête s’aperçoit que la glace est trop mauvaise; nous allons donc camper là au bord de la rivière. Encore un nouveau retard pour notre programme mais rien de grave car l’endroit est magnifique!

L’installation des tentes va se faire en contre bas d’un vieil arbre où nous allons faire notre premier feu. Mais d’abord une boisson chaude en assistant à un magnifique coucher de soleil.

C’est ce soir là que nous allons assister à la découverte d’un grand talent! En effet André va s’avérer être un excellent bûcheron; c’est lui qui va tous les soirs approvisionner le feu en coupant tout ce qu’il trouve en bois mort autour du campement; il va s’en dire que nous avons parfois laissé derrière nous des traces visibles de notre passage! D’ailleurs aujourd’hui André décide de dormir seul dans la troisième tente, l’artiste ne veut pas être dérangé!

A notre arrivée Claude s’est précipité sur la jambe de Dirk pour constater qu’il s’agit bien d’une bonne entorse de cheville; le froid a évité l’œdème, mais le soir l’articulation avait doublé de volume. Nouvelle intervention d’André qui, en bon pharmacien,  a tout prévu : pansement alcoolisé pour la nuit doublé d’une bonne dose d’anti-inflammatoires.

Alors que nous terminons notre installation nous avons deux visites. D’abord celle de Star, l’indien Cri de la veille, qui vient avec son motoneige prendre  des nouvelles; puis celle d’un  Mésangeais du Canada. David nous explique qu’il est peu craintif et vient très facilement  prendre la nourriture dans la main.

Ce soir nous allons cuisiner avec l’eau de la rivière, voici le menu concocté par David.


Menu du deuxième soir  :

 - Soupe de légumes;
- Quiche au thon;
- Steak grillé sur le feu+riz+légumes;
- Tarte aux fraises.


Il nous faut bien ça pour nous remettre des émotions de la journée !

Mercredi 28 mars 2007

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !



Options

Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)

Vote article
Score estimé: 0
Vote(s): 0

Prenez une seconde pour voter pour cet article
Excellent
Très bien
Bien
Moyen
Mauvais

Liens connexes
L'article le plus lu à propos de Actualités
Les 5 derniers articles
lien recommandation

Recommander cet article:

Tous les logos et les marques présentes sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Des détails sur les copyrights et les modules installés peuvent être trouvés Ici.

Vous pouvez syndiquer le contenu de ce site : Flux-RSS/RDF.

Site propulsé par pragmaMx 2.1.


Page générée en 0.048 secondes, avec 10 requêtes SQL